[EN] [IT]
  [INFO] [ACQUÉRIR] [PLAN] [RESSOURCES]


LES NOUVEAUTÉS DE LA RELEASE 5

Ce document présente les nouveautés de la Release 5 de FB^3.

Support d’OpenGL pour la programmation de jeux

OpenGL


Vous n’allez pas en croire vos yeux. Notre exemple de moteur de jeu 3D montre comment utiliser OpenGL. Vous pouvez utiliser les touches fléchées du clavier pour déambuler dans cet environnement 3D.



Communiqué:
Paris, 07/07/2001
[haut de la page]

Gestionnaire de projets
Project Manager Vous pouvez maintenant faire un double-clic sur l'icône d'un groupe pour éditer son nom.

Le Gestionnaire de projets a un menu local qui vous laisse voir les fonctions dans tous les fichiers d’un projet même s’ils ne sont pas ouverts.

De nouvelles routines ont été implémentées afin de permettre à des groupes de travail de partager les mêmes fichiers pour leurs projets. La tentative de sauvegarde d’un fichier verrouillé déclenchera un avertissement. Une nouvelle option dans les préférences vous permet de désactiver cet avertissement lorsque vous le souhaitez.

Le Gestionnaire de projets reconnaît maintenant les alias qui ont été créés depuis le Finder, il affiche correctement le nom des fichiers et peut les ouvrir lorsqu’ils sont double-cliqués.


[haut de la page] OS-X

OS-X

Nos premiers efforts pour la compatibilité OS-X sont en route. Nous avons déjà réalisé des applications qui utilisent le Runtime Toolbox. Nous espérons être totalement compatibles à la prochaine Release.


[haut de la page]

Editeur
Si vous cliquez sur le nom de la fonction qui apparaît en haut de la fenêtre en édition, vous serez immédiatement transporté au début de la fonction dans votre code source.

Divider Le nom de la fonction qui est affiché en haut de la fenêtre se met à jour plus rapidement et peut maintenant s’afficher correctement avec des routines qui ont jusqu’à 300 lignes.

De nouveaux séparateurs ont été ajoutés.

L’Editeur réserve maintenant 50K en RAM par sécurité, qui sont libérés lorsque la mémoire vient à être saturée.


[haut de la page]

Modifications Runtime/Compilateur
La nouvelle fonction UNS convertit un entier long non signé en un flottant double précision.

Vous pouvez maintenant afficher le contenu de tout type de record. En plus des types standards comme RECT, vous pouvez ajouter vos propres types avec la commande OVERRIDE RUNTIME PrintRecType(TheAddr&,theType&).

Les appels Toolbox relatifs à la mémoire temporaire ont été ajoutés.

L’assembleur PPC autorise à présent l’accès aux registres pour les flottants.

Une nouvelle routine vous permet d’écrire dans un handle (au lieu de l’écran ou de l’imprimante). La syntaxe est PRINT _toBuffer. Vous pouvez même avoir jusqu’à 5 mémoire-tampons actifs en même temps.

Les appels Toolbox acceptent désormais des flottants comme pramètres.

Vos fonctions peuvent maintenant utiliser jusqu’à 16 paramètres. (la limitation antérieure était de 8 paramètres).

Une nouvelle option dans les préférences vous permet de stocker les octets et les entiers en RAM plutôt que dans des registres. Cette option évite la perte du signe pour les octets signés lorsqu’ils sont placés en registre.

Le Runtime BASIC 88 gère à présent les scripts sur 2 octets et permet le mélange de caractères codés sur 1 et 2 octets.


[haut de la page]

Débogeur
Lorsque le Débogueur est utilisé, le premier arrêt au démarrage a été placé à la fin du code généré par le Gestionnaire de projets. Cela signifie que vous aurez moins d’étapes avant d’accèder à votre propre code.

En tout endroit dans votre code, vous pourrez afficher des informations dans une petite fenêtre en invoquant les deux nouvelles commandes, DEF DEBUGSTRING et DEF DEBUGNUMBER.

Le Débogueur peut afficher maintenant le contenu des variables tableaux.

Les registres pour les flottants sont maintenant affichés dans la fenêtre des variables.

Si vous maintenez la touche option enfoncée lorsque vous construisez une application, une table de débuts de ligne est créée. Elle peut être utilisée par des tierces parties pour réaliser des outils tel que le désassembleur de Waverly (appelé Assembly Line) qui est inclus sur le CD.

Lorsque le message "STOP à la ligne ##" est affiché, FB calcule la ligne exacte dans le fichier concerné.


[haut de la page]

Apple Events
Un nouveau vecteur (ON APPLEEVENT(class,type)) vous permet de gérer les Apple Events à la manière des événements de dialogue ou de menu.

Utilisez SENDAPPLEEVENT pour envoyer des messages à d’autres processus.

Utilisez KILL APPLEEVENT pour supprimer un gestionnaire Apple Event.

La nouvelle fonction GETPROCESSINFO vous permet de déterminer quels sont les processus actifs.


[haut de la page]

Plus vite, plus vite, et encore plus vite...
Le Compilateur stocke les fichiers en cache et les maintient tant que la mémoire le permet. La compilation en est accélérée (et plus spécialement lors de l’accès aux fichiers sur le réseau).

Les calculs sur les flottants en RAM sont plus rapides d’un facteur de 25%. Vous avez, de plus, la possibilité de régler vos fonctions afin de stocker les variables en virgule flottante dans les registres pour flottants.

La création des champs d’édition est beaucoup plus rapide. Si vous avez une fenêtre remplie de champs, vous constaterez une augmentation de vitesse de l’ordre de 500%.

Les routines UCASE et LCASE sont plus rapides que jamais.


[haut de la page]

Tableaux dynamiques
Ne vous souciez plus de dimensionner vos tableaux à leur plus grande taille possible et laissez FB se charger pour vous de l’allocation en mémoire avec des tableaux dynamiques. Au lieu d’utiliser l’instruction DIM, utilisez DYNAMIC ou DIM DYNAMIC.

Vous pouvez effacer ces tableaux et libérer la mémoire occupée avec la commande KILL DYNAMIC.

Les tableaux dynamiques fonctionnent avec un incrément pour l’allocation mémoire que vous pouvez définir afin de diminuer le nombre de fois où le tableau a besoin d’être retaillé. Avec la commande COMPRESS DYNAMIC, vous pouvez supprimer la marge en mémoire inutile, quand, par exemple, vous souhaitez sauvegarder les données sur disque,

. Les commandes READ DYNAMIC et WRITE DYNAMIC ont été ajoutées pour la manipulation des fichiers.

Vous pouvez ajouter vos propres messages d’erreur à l’aide de la commande OVERRIDE appliquée à la fonction FN FBAbortIfError. Cette routine est appelée lorsque la mémoire ne peut pas être allouée à un tableau dynamique.


[haut de la page]

Support bases de données
DataShell
Data Shell vous permet de créer des applications puissantes et flexibles de gestion de bases de données avec FB^3.

Une démonstration et des instructions pour commander cet outil sont disponibles sur le CD. Vous trouverez Data Shell dans le dossier Exemples.




[haut de la page]

Nouveaux Exemples (Plus de 1500 fichiers !)

Future Paint (Source & application!)
RaytracerRay tracing & anti alias
Data Shell
OpenGL environnement-cadre pour les jeux.
YSpeak & ZSpeak (pour les handicapés de la parole)
Génération de pages Web
Convertisseur SimpleText vers HTML
Affichage Indice/Exposant
Visualiseur de texte illimité
Effets dissolution et arc-en-ciel


[haut de la page]

Désassembleur

Assembly Line
Edwards Waverly a produit un autre grand utilitaire! Prenez la peine de tester son désassembleur appelé Assembly Line.

  © 2000 Pix&Mix  
  Tous droits réservés
INFO  |  ACQUÉRIR |  PLAN  |  RESSOURCES

  FutureBASIC est une marque déposée appartenant à Staz Software, Inc et utilisée avec permission.